» la mutualisation est passée de la théorie à la pratique,il faut aller loin pour doter à la RDC, des données statistiques pour le développement et la carte d’identité pour chaque personne  » – DG de l’ONIP

la Ville de Masimanimba, chef-lieu du territoire du même nom a accueilli le Comité Technique pour le Recensement et l’identification de la population.

Les Directeurs Généraux de l’Office National de l’Identification de la Population, Richard Ilunga et celui de l’Institut National de la Statistique, Serge Bokuma Onsiti ont évalié le test des outils de cartographie censitaire. A cette mission d’évaluation, s’est joint l’Expert Démographe de l’UNFPA, Antoine Banza.

Dans les échanges entre Experts, il ressort que l’applicatif implémenté dans l’Android fonctionne bien. Les yeux se tournent vers la réalisation effective des opérations de cartographie censitaire dès Octobre prochain. Il s’ensuit pour le Directeur Général de l’INS, que les efforts seront consentis pour la mobilisation des ressources financières en vue de la réalisation des objectifs assignés par le Gouvernement dans le cadre de la mutualisation des opérations.

Une descente de terrain a été effectuée par l’équipe pour regarder le travail des équipes. Très satisfaits, le Directeur Général de l’ONIP, a clamé haut et fort :  » la mutualisation est passée de la théorie à la pratique,il faut aller loin pour doter à la RDC,des données statistiques pour le développement et la carte d’identité pour chaque personne« . Pour la mobilisation des ressources, l’Expert Démographe auprès de l’UNFPA, Antoine BANZA, a indiqué que  » les partenaires restent disposés à discuter avec le Gouvernement pour mobiliser les ressources nécessaires à cette opération. Pour cela, ils attendent le signal fort du Gouvernement.

A cette évaluation ont pris part les Coordonnateurs Technique du Projet de Recensement,Henri-Marie Kazadi et son Collègue de l’administration, Alex Matenda.